INCAL moebius

Une rencontre,

C’est en lisant le livre Dune que j’ai fait la découverte de l’auteur de bande dessinée Mœbius. Quel rapport ? Il participa en 1975 au story board du film Dune emmené par le réalisateur Alejandro Jodorowski. Tandis que A.Jodo. raconte les scènes telles qu’il les imagine, Mœbius les dessine avec un soin prodigieux du détail, le tout pratiquement en simultané. Malgré cette collaboration fructueuse et l’équipe envisagée pour sa réalisation avec l’artiste S.Dalí… le film ne vu jamais le jour.

A la suite de cette rencontre, Jodorowski et Mœbius s’associèrent pour rediger une nouvelle bande dessinée de SF : l’Incal. Puisant dans l’esprit créatif de Jodorowski et utilisant le talent de Mœbius pour leur donner vie; leur bande dessinée, publiée par Métal Hurlant, connut un large succès et apporta une pierre non négligeable à la Science Fiction.

A. Jodo développe des univers qui sont en général des univers de science-fiction, voire des mondes fantastiques. Ses histoires se caractérisent par la présence de nombreuses métaphores et symboles, auxquels il mêle souvent une description sociale ; on pense par exemple aux révoltes contre la dictature dans L’Incal, la reconstitution de la colonisation du Mexique par les conquistadors ( La Montagne sacrée) ou encore la description des bas-fonds d’une grande ville et des religions populaires dans Santa sangre.

Jodorowsky n’écrit pas seulement une histoire mais une critique assez acerbe de notre société. La politique et la religion, en première loge, sont les plus malmenées, l’auteur nous en livre des versions les plus extrêmes et les plus poussives, au point qu’elles en deviennent ridicules.

Ces deux auteurs participent à ma construction sociale ainsi qu’à mon propre sens critique tout en nourrissant d’images et d’univers mon goût pour la Science Fiction et la remise en question de notre perception des choses.

Author Nicolas Pagan

More posts by Nicolas Pagan